Croyez-moi, ce mois-ci, j'étais prête ! Une semaine que la robe est terminée, elle a même été portée ! Même pas peur ! J'ai juste failli prendre du retard en revenant de Londres aujourd'hui ! TGV, Eurostar, traversée de la Manche, photographies (et il a fallu la trouver la cabine !), un petit coup pour la route et retour ! Pfff, ces Défis auront ma peau !

 

Robe écossaise présentation 

C'est donc épuisée que je vous présente ma robe écossaise ! Patron maison et lainage ramené il y a deux ans des tissus Saint -Pierre lors d'une virée avec ma bonne amie Elise !

 J'en suis contente sauf (ben voui, fallait un "mais" sinon je ne serais pas une vraie couturière amatrice !) que la laine ça grattouille ! Comment, non ? Ben si. Le haut a une parmenture en coton, alors ça va. Mais à partir du dessous la poitrine, ça picotte même à travers le petit pull et les collants !

 Non, je ne fais pas ma chochotte, même pas vrai !

Grmblgrrmblrrr, si ça pique...

 

Montage robe écossaise

Voyez, je ne vous cache rien, ce coup-ci, les carreaux ne sont pas raccord ! Ah ben oui, ça a failli le faire, mais on voit bien que si les lignes s'accordent en haut, ben ça dégénère après la fermeture éclair ! Pas grave, je ne suis pas maniaque !

Remerciements :

- au photographe qui a du cavaler avec moi jusqu'en Angleterre ! (Il a eu droit à un verre quand même !)

- à Ambre qui m'a généreusement prêté ses bottes de 7 lieues.

 - aux policiers qui étaient en face du pub et qui nous observaient d'un oeil inquiet faire notre cinéma, mais sans intervenir !

- à la ville d'Avignon qui a planté une cabine de téléphone Anglaise en face de l'Irish Pub !!!

Come on, they are HERE !!!