Mug Orla Kiéla coloré 2

Parmi tous mes jouets préférés et légèrement infantilisants, j'ai dans mes tiroirs un tricotin mécanique. Trop chouette ! On tourne la manivelle et en quelques minutes on obtient un long boudin de laine qui ne sert, dans la plupart des cas, à rien du tout. Qu'importe, c'est rigolo à regarder, il y a un petit côté hypnotique à observer les crochets qui montent et qui descendent, et une grande fierté de voir s'allonger l'ouvrage en quelques minutes.

J'ai aussi des tricotins de base, mais nettement moins drôles !

Heureusement, la blogo, toujours pleine d'idées et de ressources m'a donné l'occasion de ressortir mon jouet mécanique, et je ne me suis pas privée !

 

Montage prénoms au tricotin

 

Avec mon super tricotin et un peu de fil de fer, j'ai réalisé les prénoms des enfants à accrocher au mur de leurs chambres respectives. J'en ai même tricotiner d'autres, mais destinés à être offerts alors je ne peux pas les montrer maintenant ! J'adore ! Bon, il a fallu tricher un peu avec le prénom de mon Eloïse qui insistait pour avoir ses deux points sur le "ï" !

Bon, alors oui, ce qui change de la majorité des blogueuses, c'est que je n'ai plus de touts petits et de jolies petites chambres à vous montrer. Non, ici il y a deux jeunes filles, et un alien de 8 ans.

Non, plus de chambre de bébé... Plus de bébé. Et c'est génial ! Et même, je trouve leurs chambres très personnelles et intéressantes... et un certain charme à leur bordel récurrent (sic!).Comme je suis une gentille blogueuse, je veux bien vous montrer. C'est vrai quoi, il n'y a pas que les bébés dans la vie des blogueuses (surtout des vieilles blogueuses !).

Chambre d'Ambre

Comme je n'avais nulle intention de ranger avant de prendre des photos, le sol ne sera pas visible ! Voici donc l'antre de mon Ambre, une elfe, 18 ans depuis la semaine dernière.

 

Chambre d'Eloïse

De l'autre côté du mur, la chambre de mon Eloïse, 16 ans, mon artiste en herbe dont vous pouvez voir certaines oeuvres sur ses murs.

 

Chambre d'Eliot

Et enfin, la chambre de l'alien, Eliot, qui ne lui sert qu'à dormir puisqu'il s'obstine à prendre le salon comme aire de jeux. Dans sa déco j'ai encore mon mot à dire, mais plus pour longtemps, je le sens ! L'affreuse affiche de monstre sur la porte de sa chambre le prouve ! A noter, le magnifique fauteuil en carton, réalisé par ma soeur Christine il y a 5 ou 6 ans et qui reste toujours aussi beau et solide.

"Tricotiner" les prénoms des enfants m'a plu, et il se pourrait bien que je propose d'en faire, à la demande, dans ma petite boutique. Je vais étudier cela et je vous tiens au courant.

A bientôt,