Sitôt retrouvé l’usage de mon bras droit, je me suis attelée à la réalisation du costume de Légolas demandé à grand renfort  de visonnages intensifs du « Seigneur des Anneaux » (1, 2 et 3) ainsi que des films « Le Hobbit » (1 et 2) et du jeux Wii « Légo the Hobbit », par mon chérubin. Certes, un costume de Troll aurait été plus aisé à coudre (le Troll porte une sorte de couche-culotte en peau), mais Légolas… Ah Légolas… vous comprenez, non ?

Legolas 1

Légolas (Orlando Bloom), pour celles qui l’ignoreraient encore, est cet elfe blond qui semble toujours planer suite à la consommation excessive de substances illicites, dont les paroles méritent bien  quelques  arrêts sur images, pour en comprendre le sens profond : « Cette forêt est vieille. Très vieille. Pleine de souvenirs…Et de colère… Les arbres se parlent entre eux. » Et ses compagnons en plein stress du combat supportent  ses interventions orales sans s’énerver ni lui taper dessus ! C’est ça la magie de Tolkien.

Légolas 2

En outre, Légolas a l’avantage de rester propre, imberbe et de sentir bon, même après quelques jours sans voir l’eau d’une rivière… ce qui n’est pas le cas de ses camarades sales et puants. Si si, même dans les films, je renifle une odeur de vestiaire de joueurs de hockey, je sais, c’est obsessionnel chez moi.

Bref, exit Azorg le Profanateur et sa culotte en peau, mon fils a opté pour un costume plus décent, celui du beau Légolas, mais sans sa perruque blonde (à 8 ans, cheveux longs =  fille !).

Légolas 3

"Un soleil rouge se lève, beaucoup de sang a du couler cette nuit..." (oui, l'elfe voit le soleil rouge).

Montage Carquois

Après plusieurs séances consécutives du "Seigneur des Anneaux", je peux vous dire que ce carquois est magique : jamais vide ! Légolas tire des flèches dans tous les sens, à la moindre occasion, et le carquois jamais ne s'assèche. De plus, comme il s'agit d'un elfe, chaque flèche fait mouche. Eliot a donc compris que la magie de sa mère avait ses limites, son carquois se vide et n'a en rien amélioré ses compétences en matière de tir à l'arc ! C'est ça, mon fils, dans la vraie vie.

Montage Manchettes

Là, c'est le must du costume : les manchettes ! Tout de suite, Eliot se sent l'âme d'un guerrier, et je n'en suis pas peu fière de mes manchettes ! Avant de coudre ce costume, gros dossier de recherches sur Internet. Je peux le transférer à celles que cela tenterait.

Montage détails divers

"Ils courent comme si les fouets de leurs maîtres étaient à leurs trousses" (non mais sans blague, une conversation avec lui ça doit être quelque chose !)

Je me suis régalée à fignoler les détails, j'avoue. Pose d'oeillets pour petits laçages multiples, peintures au mithril véritable, démontage de mes vieilles ceintures et sacs à main pour trouver les attaches qui vont bien, et tout cela en utilisant une majorité de matériel en stock, à la maison. Tout ceci ne m'a demandé que 5 jours de travail (argh!), mais, vous l'aurez compris, Eliot est ravi, et moi, fort fière !

A bientôt !